[scald=90147:sdl_editor_representation]INDIANAPOLIS (Reuters) - Les New York Giants ont remporté dimanche soir le Super Bowl, finale du championnat de football américain NFL, en battant les New England Patriots sur le score de 21-17.

C'est la deuxième fois en quatre ans que les Giants battent les Patriots en finale.

Ils étaient pourtant menés 10-9 à la pause et jusqu'à 17-9 dans le troisième quart-temps, mais ont remonté leur handicap avant de s'imposer sur un touch-down inscrit par Ahmad Bradshaw à 57 secondes de la fin du match.

Ils succèdent au palmarès à Green Bay.

L'édition 2012 du Super Bowl a parallèlement permis à Madonna de succéder à Janet Jackson, qui était à ce jour la dernière femme programmée en tête d'affiche du show organisé à la mi-temps de cette rencontre à part dans la culture sportive américaine.

C'était en 2004, et "l'incident de la robe" - dont s'était malencontreusement échappé un sein de Janet Jackson - avait provoqué un émoi considérable aux Etats-Unis. Madonna n'a pas connu pareille mésaventure.

"Une grande attention aux détails a été portée à ma garde-robe. Il n'y aura pas d'accident de costume", avait-elle promis la semaine passée.

Le Super Bowl a été suivi l'année dernière par 111 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis, record d'audience absolue.

Larry Fine et Chris Michaud; Henri-Pierre André pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.