Les condamnations sont unanimes après le double attentat suicide qui a fait hier 55 morts et 372 blessés à Damas et qui pourrait remettre en cause la mission des observateurs de l’ONU actuellement sur place.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.