Novembre aura été le mois le plus meurtrier depuis le début du soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad : hier, au moins 23 personnes ont été tuées lors d'un regain de violence alors que la Ligue arabe a adressé un nouvel ultimatum à Damas. Paul Khalifeh

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.