Alors que les combats font rage à Alep, les défections au sein de l'armée sont quotidiennes. A Anadan à 14 kilomètres au nord de la deuxième ville de Syrie, notre envoyé spécial a rencontré un général qui a quitté l'armée régulière.Omar Ouahmane

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.