En Syrie, le retrait des troupes de Bachar al-Assad devait débuter aujourd'hui mais sur le terrain c'est très confus. Kofi Annan, en visite en Turquie, croit encore au plan de paix et demande une nouvelle fois le retrait des troupes syriennes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.