L'ancien secrétaire général de l'ONU est à Damas. Il doit rencontrer Bachar El-Assad pour tenter de trouver un accord sur une trêve potentielle. A minima, il veut permettre le déploiement de l'aide humanitaire.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.