A New-York, Alain Juppé dénonce le "silence inacceptable" du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie. Le ministre des Affaires étrangères qualifie de crimes contre l'humanité, la répression qui vise les opposants au régime de Bachar-Al-Assad.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.