Après le véto de la Russie et de la Chine au conseil de sécurité, c'est au tour de l'Arabie Saoudite de tenter de sortir de l'impasse diplomatique internationale. Ryad a présenté hier aux membres de l'Assemblée généralede l'Onu un projet de résolution soutenant le plan de paix arabe en Syrie Clarence Rodriguez

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.