Le Conseil de sécurité autorise à l'unanimité le déploiement d'une première équipe d'observateurs en Syrie. Une trentaine d'observateurs qui seront chargés de vérifier l'application du cessez-le-feu. Sur le terrain, l'opposition annonce trois nouveaux morts. Les précisons sur place d'Aurélien Colly

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.