Sur fond de rumeurs de fuite des proches du Président Al Assad, des ONG évoquent les affrontements d'hier qui auraient fait au moins 80 victimes. La Ligue Arabe demande à l'ONU de faire cesser les violences.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.