La Ligue arabe a lâché le régime de Bachar al-Assad en décidant de fournir un soutien politique et matériel à l'opposition et en appelant ses membres à rompre leurs relations avec la Syrie ensanglantée par les violences.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.