Avec les bombardements, leur mission était devenue trop périlleuse. En Syrie les bérets bleus des Nations Unies ont suspendus leurs opérations. Le plan de paix de Kofi Annan parait plus que jamais fragilisé. La Syrie glisse inexorablement vers la guerre civile.

Aurélien Coly

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.