Les premiers observateurs de la Ligue arabe en Syrie ont pu se rendre hier à Homs, où les combats de ces derniers jours ont fait des dizaines de morts. La question est maintenant de savoir si la violence va reprendre après leur départ.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.