Le multipartisme était demandé par les opposants depuis toujours, mais ils n'arrivent pas à croire à l'annonce de Bachar al-Assad. C’est le cas de l'écrivain Michel Kilo, célèbre opposant syrien, emprisonné à plusieurs reprises

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.