Alors que les combats et les bombardements se poursuivent à Alep, les villes voisines plus au nord, en direction de de la Turquie, sont également la cible de l'armée régulière. A Azaz, ville en partie en ruine à cinq kilomètre de la frontière Turque d'où l'armée du régime a été chassée après de violents combats, on entend à nouveau les explosions s'approcherOmar Ouahmane

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.