Alors que la bataille d'Alep dans le nord de la Syrie se poursuit, les défections au sein de l'armée régulière sont quotidiennes. Le portrait d'Ayman, qui a accepté de servir son pays mais pas le régime de Bachar el-Assad, par Omar Ouahmane.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.