Armée syrienne poursuit ses frappes notamment sur Homs. Après l'évacuation hier de quelques civils, 7 blessés, 20 femmes et enfants, la porte humanitaire s'est immédiatement refermée. Les négociations entre le régime, la Croix rouge et les rebelles se poursuivent pour tenter d'évacuer les journalistes blessésLa correspondance au Caire de Delphine Minoui.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.