Depuis le début de la semaine, les combats font rage à Alep entre forces gouvernementales de Bachar Al-Assad et les rebelles. Ces derniers, encerclés par l'armée, contrôlent toujours plus de 50% de la ville mais commencent à manquer de munitions. Jérôme Bastion.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.