Alors que l'armée syrienne prépare une offensive majeure à Alep, le département américain d'Etat ditcraindre que les forces loyales au président syrien ne se livrent à un véritable massacre dans cette ville de 2,5 millions d'habitants dont plusieurs quartiers sont contrôlés par les rebelles.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.