Américains et Européens espèrent contourner les vetos russes et chinois en vue d'un ultimatum aux autorités syriennes. Le régime aurait 10 jours pour cesser ses attaques, sous peine de sanctions diplomatiques, économiques et d'un possible embargo. Aurélien Colly

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.