215 civils ont été tués hier en Syrie selon l'observatoire syrien des droits de l'homme. Le conseil de sécurité de l'ONU devrait voter un texte. La Chine et la Russie ne devraient pas s'opposer. Le texte n'exige pas le départ de Bachar El Assad.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.