La Russie a jugé hier inacceptables certains éléments du projet de résolution arabo-européen sur la Syrie tout en se disant prête à discuter de ce texte soumis au Conseilde sécurité des Nations unies par le Maroc.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.