De nombreux analystes estiment que le régime de Bachar Al-Assad veut mater à tout prix la cité rebelle de Homs. S'il n'y parvient pas, Damas et Alep pourraient commencer à frémir. Et c'est ainsi que ce matin l'armée aurait lancé un assaut terrestre contre le quartier particulièrement rebelle de Baba Amr, après l'avoir bombardé sans répit pendant 25 jours.Vanessa Descouraux a reussi à joindre un membre du CNS.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.