Bachar el-Assad a annoncé la tenue d'un référendum sur une nouvelle Constitution le 26 février, sur fond de tractations diplomatiques sans grand résultat et alors que l'étau de l'armée syrienne se resserre sur les rebelles de Homs et Hama.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.