Le gouvernement et l'opposition s'assoient aujourd'hui autour de la table des négociations. Après quatre mois de manifestations sanglantes, l'espoir d'un règlement du conflit est mince.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.