La Russie et la Chine ont opposé leur veto lors d'un vote au Conseil de sécurité de l'ONU sur un projet de résolution soutenant le plan de la Ligue arabe qui prévoit la mise à l'écart du président syrien Bachar El-Assad.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.