Dans la dernière ligne droite avant la fin de son quinquennat, Nicolas Sarkozy accélère le rythme en voulant créer une taxe Tobin, espérant que les Français lui sauront gré de sa volonté réformatrice au moment où il brigue un second mandat.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.