Il n'y a jamais eu en France d'étude épidémiologique d'envergure sur les retombées de Tchernobyl. Les connaissances actuelles dans ce domaine restent donc très parcellaires.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.