« Intox » autour de l’arrestation d’Yvan Colonna : l’éditeur Guy Birenbaum : « Yves Bertrand me dit : "Je pourrais relire le livre et le valider !" »

Editeur d’Eric Halphen, d’Arnaud Montebourg ou d’Imad Lahoud, Guy Birenbaum publie un livre intitulé « Le cabinet noir. Au cœur du système Bertrand » (éditions Les Arènes) dans lequel il revient sur les tentatives de manipulation de l’ex-patron des RG.

En 2004, Guy Birenbaum raconte qu’il est approché par des proches d’Yves Bertrand pour publier un livre selon lequel Yvan Colonna n’aurait pas été arrêté, mais se serait rendu aux policiers.

L’objectif était de montrer que Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, aurait cautionné une mascarade. Une thèse délirante, qu’Yves Bertrand aurait pourtant validé lors d’un déjeuner avec Guy Birenbaum, le 10 mai 2004, à l’hôtel Régina…

Ecoutez le récit de Guy Birenbaum

Ecoutez la réaction d'Yves Bertrand. Il confirme avoir déjeuné une fois avec Guy Birenbaum, sans se souvenir de l'objet de la rencontre...

Quel est l’objectif poursuivi par Yves Bertrand, à travers de tels projets éditoriaux montés de toutes pièces ? « Propager la rumeur de la ville », répond Guy Birenbaum…

Guy Birenbaum

Autre exemple d’ « intox » véhiculée par des proches d’Yves Bertrand auprès de Guy Birenbaum : une version complètement farfelue de la prise d’otages de la maternelle de Neuilly, par « Human Bomb », le 13 mai 1993…

Guy Birenbaum

Dans ses fameux carnets, Yves Bertrand ne cesse de mélanger le vrai et le faux. Démonstration avec le cas de Guy Birenbaum…

Guy Birenbaum

Le site de Guy Birenbaum La rumeur de la ville

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.