Nadine Verschatse :

le mépris du Président Wade m’a donné du courage.

Nadine et Alain Verschatse ont perdu dans la catastrophe leur fille Claire, 20 ans, étudiante en neuropsychologie pour enfant, partie avec son amie Guérande, elle aussi disparue dans le naufrage du Joola. Depuis le drame, les époux Verschatse n’ont cessé de se battre pour la vérité, multipliant les allers-retours entre la France et le Sénégal.

Depuis plus d’un an, le Joola avait été mis en cale pour réparation. Le 10 septembre 2002, soit 16 jours avant le naufrage, le voyage inaugural d’après réparation permet de constater que la sécurité à bord n’est toujours pas assurée. Les ministres présents ce jour là prendront même l’avion pour leur voyage retour...

Malgré cela, la visite de contrôle effectuée le 22 septembre 2002 (soit après le voyage inaugural !) ne sera que « superficielle » , selon les experts français, « comme s’il s’agissait de s’acquitter d’une formalité » , alors que « les non-conformités » , détaillées par les experts, « étaient largement de nature à immobiliser le Joola. »

__

D’où l’indignation de Nadine Verschatse, conseillère municipale de Saint-Arnoult (Yvelines), conseillère régionale de la FENVAC (Fédération nationale des victimes d’accidents collectifs) et membre de l’Association des familles de victimes du Joola (AFV).

Nadine Verschatse

« On a nous voulu nous faire croire que c’était la tempête qui était à l’origine du naufrage » , raconte Nadine Verschatse, alors que les conditions météo ne peuvent, à elles seules, expliquer la catastrophe. Certains témoins lui ont expliqué comment une « double billetterie » s’était mis en place autour du Joola pour financer diverses activités.

Nadine Verschatse, mère d’une des victime du naufrage

Les autorités sénégalaises ont refusé que les forces françaises du Cap-Vert, interviennent immédiatement pour porter secours. Pourtant, le naufrage s’est déroulé dans les eaux internationales… Le lendemain matin du naufrage, le chef d’Etat major des armées sénégalaises effectuait une remise de médailles à Saint-Louis, au lieu de se rendre sur les lieux du naufrage.

Nadine Verschatse, membre de l’Association des familles de victimes du Joola

Comme toutes les familles de victimes, afin de faire le deuil Nadine Verschatse réclame le renflouement du Joola. L’Union européenne s’était même dite prête à débloquer des crédits en ce sens. Mais le Sénégal n’a jamais demandé que ces fonds soient versés. Quant au président français de l’époque Jacques Chirac, « il n’a pas daigné nous recevoir », raconte Nadine Verschatse.

__

Nadine Verschatse

En février 2004, Nadine Werschatse a rencontré le président sénégalais Abdulade Wade. Elle explique s’est sentie alors « méprisée ». « Bon courage, Mme Verschatse... », lui a simplement lancé le président sénégalais. Pour Nadine Verschatse, tout comme son mari, ce drame a également tissé des liens très forts avec les populations sénégalaises. « Je leur dois d’être debout », dit-elle.

Nadine Verschatse

### Les mystères de la troisième cale du Joola

En septembre 2006, une expédition sous haute-surveillance (en présence d’un garde du corps du président Wade) a été organisée pour explorer l’épave du Joola. Nadine Verschatse a pu assister à quelques discussions. Elle se souvient notamment de l’insistance à rechercher une mystérieuse « troisième cale » du navire.

Trafic d’armes, trafic de drogue avec la Guinée-Bissau… Aujourd’hui, toute sorte de question peuvent se poser à propos du Joola.

Nadine Verschatse, membre de l’Association des familles de victimes du Joola.

Vous pouvez lire ici un long entretien accordé en 2007 par Nadine Verschatse à la presse sénégalaise

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.