Nicolas Sarkozy a annoncé un certain nombre de mesures après le drame de Toulouse et notamment la création de nouveaux délits pour ceux qui consulteront des sites faisant l'apologie du terrorisme. Les précisions de Hélène Chevallier

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.