Depuis 1896 que la première mise en scène de La Mouette de Tchekhov a connu les feux de la rampe au Théâtre Alexandrinski de Saint-Petersbourg, des centaines de mise en scène de la pièce ont été données en Russie, en France et à travers le monde. La mémoire de la plupart des spectateurs qui se dirigeront vers la Cour d’honneur en 2012 sera visitée par les images de précédents spectacles, par d’autres Nina, d’autres Trigorine, d’autres Treplev…

Douce rêverie qui se poursuit devant les photographies de Daniel Cande et qui accompagnera la foule lorsqu’elle s’ébranlera tranquillement et gravira les marches du Palais des papes pour un moment tout neuf… mais aussi pour le bonheur des retrouvailles.

En 1984 Dominique Reymond interprétait le rôle de Nina dans la Mouette, sous la direction d’Antoine Vitez , avec Patrice Kerbrat et Edith Scob. Plusieurs décennies plus tard elle se replonge dans la pièce de Tchekhov, mais cette fois-ci dans le rôle d’Arkadina, sous la direction d’Arthur Nauzyciel, dans la Cour d’Honneur du Festival d’Avignon (dates). Nina – Arkadina, deux rôles d’actrices.

Pour la BNF et France Inter, Dominique Reymond a accepté de se replonger près de trente ans en arrière, et a découvert pour la première fois ces photos qu’elle ne connaissait pas. Elle évoque les souvenirs de cette magnifique mise en scène d’Antoine Vitez, Tchekhov, et son théâtre.

MOuette Nina Trigorine
MOuette Nina Trigorine © Radio France
Mouette Criquet
Mouette Criquet © Radio France
Mouette Arkadina
Mouette Arkadina © Radio France

En1984, Dominique Reymond a écrit un journal de bord pendant les répétitions .Lors de la reprise de "La Mouette" en septembre 2012 à Orléans, elle en lira des extraits.

Un journal de bord est quelque chose d’intime. On n’imagine pas qu’un jour il soit lu. Quoique ! Je l’avais fait pour moi, j’avais conscience que c’était un rôle pas comme les autres, et qu’il me fallait immortaliser certaines sensations sur du papier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.