[scald=23337:sdl_editor_representation]TOKYO (Reuters) - Le comité olympique japonais (Joc) a annoncé samedi que Tokyo serait candidate à l'organisation les Jeux olympiques d'été de 2020.

"Je voudrais annoncer officiellement que nous nous portons candidats pour accueillir les Jeux olympiques de 2020", a déclaré Tsunekazu Takeda, président du Joc, lors d'une cérémonie à Tokyo fêtant le centième anniversaire du comité olympique japonais.

Tokyo, qui a déjà organisé les Jeux olympiques en 1964, avait perdu face à Rio de Janeiro pour l'organisation des JO de 2016. Sa candidature pour 2020 n'est pas une surprise.

Cette décision devrait permettre de donner un coup d'accélérateur à la reconstruction du pays, durement touché par un tremblement de terre, un tsunami et un accident nucléaire en mars, dont le bilan estimé global s'élève à 24.000 morts.

"La dernière fois que nous avons accueilli les Jeux (en 1964), nous avons été capables de montrer au monde entier que nous avions pu nous relever du désastre", a déclaré Takeda, en faisant allusion à la Seconde Guerre mondiale.

"Nous voulons faire de cet événement le symbole de notre rétablissement après les grandes catastrophes que nous avons dû affronter", a-t-il ajouté.

Le Japon a déjà été désigné pays organisateur de la Coupe du monde de rugby en 2019.

Jacques Rogge, Le président du Comité international olympique (CIO), qui était présent lors de l'annonce, a souhaité bonne chance au Japon.

"Merci pour ce jour formidable. Aujourd'hui, nous avons reçu une excellente nouvelle concernant les projets de candidature pour les Jeux de 2020", a estimé Rogge.

Rome et Madrid ont déjà annoncé postuler pour 2020. Istanbul et Doha devraient également faire partie de la course. La ville hôte sera désignée en septembre 2013 à Buenos Aires.

Les prochains JO se dérouleront à Londres en 2012.

Sudipto Ganguly; Benjamin Massot pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.