Les hommes du groupe Ansar Dine ont brisé ce matin la porte sacrée d'une mosquée du 16ème siècle. Pour ces hommes qui se réclament d'un islam rigoriste, ces monuments de Tombouctou sont une hérésie pour les "vrais" musulmans. Luc Lemonnier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.