"L'herbe des nuits" de Patrick Modiano ou l'écriture pour recoudre les trous de l'oubli!

Modiano
Modiano © Radio France / Patrick Modiano "l'herbe des nuits" Gallimard

[Patrick Modiano]() nous donne encore le sentiment d'écrire une variation du même roman. Un roman dont la matière première est le temps, le temps et surtout l'oubli...

Dans "L'herbe des nuits", Patrick Modiano nous entraîne, dans une atmosphère de polar, dans un Paris qui a disparu, celui des années 60.

Le narrateur est à la recherche des lieux et des personnages interlopes qu'il a fréquentés à cette époque. Il croise par ailleurs un milieu lié à l'affaire Ben Barka .

A chaque détour de phrase flotte la mélancolie avec un homme qui recherche une femme

qui a disparu.

Isabel Pasquier a rencontré Patrick Modiano dans son bureau envahi par des centaines de livres.

Le Paris de Modiano

Modiano en famille
Modiano en famille © Radio France / Les cahiers de l'Herne

Les dimanches après-midi de Modiano

Ecriture et la mémoire

Patrick Modiano écrit-il toujours le même livre ?

Les très prestigieux « Cahiers de l’Herne » consacrent une monographie à Patrick Modiano.

Les cahiers de l'Herne - Patrick Modiano
Les cahiers de l'Herne - Patrick Modiano © Radio France

L'auteur de "Rue des boutiques obscures" ou de "Dora Bruder" se dévoile un peu dans ce travail documentaire sur son oeuvre.

Un écrivain à la fois salué par la critique, le grand public et les universitaires. Une sorte d'O.V.N.I dans le paysage littéraire actuel. Les universitaires Maryline Heck et Raphaëlle Guidée rendent hommage à cet homme discret, qui se fait volontairement rare dans les médias, qui ne se livre que dans ses livres.

Grâce à cette somme de textes, d'archives, de lettres, d'inédit, de documents préparatoires et d'articles critiques, on en sait un peu plus sur l'auteur de "La place de l'étoile", de "Rue des boutiques obscures" et "Dora Bruder".

Modiano, vu comme si on était dans son bureau et dans le secret de son écriture.

C'est un passionnant voyage dans les petits papiers de l’écrivain. On a l’impression de feuilleter un album avec photos de famille, ou d'amis, premiers écrits d'adolescents, et par exemple parmi les petits trésors, l'annuaire des fantômes. C'est la liste des personnes réelles qui ont inspiré ses personnages de romans . Raphaelle Guidée l'une des auteurs de cette édition.

Autre petite pépite : la dernière lettre échangée entre Modiano et Klarsfeld. Serge Klarsfeld a aidé Modiano à se documenter sur Dora Bruder, jeune juive victime des nazis.Finalement Klarsfeld ne s'est pas senti reconnu dans le roman de Modiano, qui a fait une fiction de cette histoire. il finit donc par lui écrire une lettre qui marque une rupture. L’occasion aussi de mettre un point final au malentendu avec Klarsfeld.

Crédit photo bandeau : Pascale de Langautier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.