Hier, le passage d'un convoi de blindés libyens au Niger a alimenté toutes les spéculations jusqu'au démenti des autorités nigériennes. Les rebelles affirment l'avoir repéré : il aurait quitter la forteresse de Ben Walid pour prendre la route du Sud.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.