A plusieurs reprises depuis mercredi, 3h du matin, le tueur présumé a dit qu’il allait se rendre mais il repousse l’échéance. Dans la matinée, dans l’après-midi, dans la soirée et maintenant dans la nuit croit savoir Claude Guéant.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.