[scald=24591:sdl_editor_representation]par Gilles Le Roc'h

COL DU GALIBIER (Reuters) - Le Luxembourgeois Andy Schleck a frappé un grand coup jeudi dans le Tour de France en s'imposant en solitaire dans la 18e étape jugée au sommet du Galibier au terme de 60 km d'échappée.

Le numéro deux des deux dernières éditions de la Grande Boucle a devancé son frère Frank de 2'07", l'Australien Cadel Evans de 2'15" tandis que le Français Thomas Voeckler, cinquième à 2'21", réussit l'exploit de conserver son maillot jaune.

La présence de deux équipiers dans l'échappée matinale, Joost Posthuma et Maxime Monfort, a laissé augurer une action de l'un des deux frères Schleck et c'est Andy, à la sortie de Brunissard et au plus fort de la pente du Col d'Izoard, qui a tenté le pari, jamais vu depuis le raid de Floyd Landis en 2006 sur la route de Morzine, de mener un raid de longue haleine.

Après avoir franchi le sommet avec 2'15" sur le peloton, Andy Schleck a bénéficié du concours de Monfort dans la descente et pendant la longue approche du col du Galibier. En dépit d'un fort vent de face, ils n'ont cessé de creuser l'écart sur un peloton désorganisé, au sein duquel Alberto Contador, souffrant du genou, a couru avec résignation.

L'écart a atteint 4'30" à 10 kilomètres de l'arrivée avant que Cadel Evans n'entreprenne de se lancer à la poursuite du Luxembourgeois, seul à 8 kilomètres du but.

Alberto Contador, invaincu dans les Grands Tours depuis 2007, a été distancé à 2 kilomètres de l'arrivée et a atteint le sommet à 3'49" du vainqueur.

A l'arrivée, Andy Schleck, souffrant terriblement dans le dernier kilomètre, a perdu le maillot jaune qui lui semblait promis et pour le conserver, avec l'aide du formidable Pierre Rolland, Thomas Voeckler s'est battu au-delà de son courage.

Il reste le numéro un du Tour avec 15 secondes d'avance sur Andy Schleck, 1'08" sur Frank Schleck et 1'12" sur Cadel Evans.

Edité par Jean-Stéphane Brosse

Mots-clés :

Derniers articles


Info

Y aura-t-il du foie gras à Noël ?

7 décembre 2016
Politique

Place Beauvau, les chantiers en cours

7 décembre 2016
Livres

Gaston Lagaffe en toutes lettres

6 décembre 2016
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.