[scald=21389:sdl_editor_representation]par Gilles Le Roc'h

SAINT-FLOUR, Cantal (Reuters) - Révélé par le Tour de France 2004 dont il a été le leader pendant huit jours, Thomas Voeckler a retrouvé le maillot jaune, dimanche, au terme de la 9e étape Issoire-Saint-Flour (189 km).

Le coureur français de l'équipe Europcar a pris la deuxième place de l'étape remportée par l'Espagnol Luis-Leon Sanchez (Rabobank). Un autre Français, Sandy Casar (FDJ), a terminé à la troisième place du groupe d'échappés.

Le Norvégien Thor Hushovd qui portait le maillot jaune a franchi la ligne avec près de sept minutes de retard.

Les chutes, dont il est question tous les jours depuis le départ de Vendée il y a huit jours, ont de nouveau constitué le fait marquant de la journée.

Elles ont été sans conséquence pour Alberto Contador (Saxo Bank).

Elles ont été fatales à de nombreux coureurs, et notamment à des favoris, Jürgen Van den Broeck (Omega Pharma-Lotto) et Alexandre Vinokourov (Astana) contraints à l'abandon comme l'avaient été le Slovène Janez Brajkovic (RadioShack) dans la 5e étape et le Britannique Bradley Wiggins (Team Sky) dans la 7e.

Elles ont été dramatiques pour deux coureurs échappés, l'Espagnol Juan-Antonio Flecha (Team Sky) et le Néerlandais Johnny Hoogerland (Vacansoleil-DCM).

L'hécatombe a commencé dans la descente du col du Pas de Peyrol, à 90 kilomètres de l'arrivée, où une chute terrible a projeté des coureurs à terre, d'autres dans la forêt en contrebas de la route.

VINOKOUROV EN DÉTRESSE

La casse a été énorme. Alexandre Vinokourov, victime d'une fracture du fémur, Jürgen Van den Broeck, fracture de l'omoplate, ont été conduits à l'hôpital tout comme Frederik Willems (Omega Pharma-Lotto, fracture de l'omoplate) et David Zabriskie (Garmin-Cervélo), poignet cassé.

A ce moment de la course, cinq hommes - Voeckler, Casar, Sanchez, Flecha et Hoogerland - faisaient la course en tête, échappés depuis le 45e kilomètre.

Ils ne parvenaient pas à creuser l'écart mais ils ont bénéficié du ralentissement du peloton qui attendait des nouvelles des blessés.

C'est alors qu'un véhicule de France Télévision qui doublait l'échappée sur une route étroite a fait un écart et a heurté Juan-Antonio Flecha (Team Sky) qui menait le groupe.

L'Espagnol a entraîné dans sa chute Jonny Hoogerland (Vacansoleil-DCM) qui a effectué une cabriole spectaculaire dans une clôture de fils de fer barbelé.

Parmi les trois échappés survivants, Thomas Voeckler a beaucoup travaillé pour décrocher le maillot jaune. Sanchez a ménagé ses forces dans l'attente d'une troisième victoire d'étape après celles d'Aurillac en 2008 et de Saint-Girons en 2009.

L'Espagnol a franchi la ligne avec cinq secondes d'avance sur Thomas Voeckler et 13 sur Sandy Casar.

Thomas Voeckler prend la première place au classement général avec 1'49" d'avance d'avance sur Luis Leon Sanchez, 2'26 sur l'Australien Cadel Evans, 2'29 sur le Luxembourgeois Frank Schleck et 2'37 sur son frère Andy.

Le Belge Philippe Gilbert, vainqueur du sprint du premier peloton arrivé avec 3'59 de retard, conforte son maillot vert du classement par points.

Edité par Jean-Paul Couret

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.