Le metteur en scène et co-directeur du Théâtre des Quartiers d’Ivry, Adel Hakim a monté l’année dernière à Jérusalem-Est, Antigone de Sophocle avec le Théâtre National Palestinien. La troupe est à Ivry jusqu’au 31 mars, puis en tournée en France.

Le Théâtre Al Hakawat i connu comme Théâtre National Palestinien, est le principal lieu culturel et le seul théâtre de Jérusalem-Est. “Al Hakawati” signifie le conteur. Le Théâtre organise des tournées et des programmes avec des théâtres de Cisjordanie permettant de développer un nombre important de projets pour les enfants et les jeunes aussi bien à Jérusalem qu’en Cisjordanie et dans le monde, en particulier dans des régions très défavorisées. Le Théâtre travaille aussi avec des metteurs en scène étrangers. Il est déjà venu jouer en France aux Bouffes du Nord.

Antigone
Antigone © Radio France / Nabil Boutros

Adel Hakim a travaillé deux mois l’année dernière à Jérusalem pour créer Antigone. Il a clairement placé l’action dans le monde contemporain. Pendant la création de la pièce, les acteurs se sont inspirés des révolutions arabes pour façonner leurs personnages. Le roi Créon ressemble étrangement à un dictateur arabe, vociférant en usant de son pouvoir., méprisant les femmes, et cette Antigone qui lui tient tête…

Adel Hakim aime travailler avec des acteurs étrangers. Il a créé des spectacles au Chili, au Kirghistan et au Yémen. Pour sa création en Palestine, il a longtemps réfléchi avant de proposer le texte de Sophocle à la compagnie.

Le jeu des acteurs palestiniens est impressionnant de naturel. Comme si la tragédie grecque leur colle à la peau.

L’émotion est palpable pendant tout le spectacle, renforcée par la musique du Trio Joubran. Et par la voix du poète Mahmoud Darwich lisant l’un de ses poèmes, « Sur cette terre »

Le site du Théâtre des Quartiers d’Ivry

Toutes les dates de la tournée

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.