Selon une enquête de la Fédération nationale hospitalière, 3 actes médicaux sur 10 ne sont pas pleinement justifiés. Frédéric Valletoux, son Président avoue: "on a peut-être le coup de bistouri un peu facile".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.