Après le démantèlement hier d'un réseau d’islamistes radicaux, dont l'auteur de l'attentat contre un magasin casher à Sarcelles. Après les tirs sur une synagogue à Argenteuil dans le Val d'Oise hier soir, l’émotion était à son comble au sein de la communauté juive. La communauté juive qui demandé à être reçue par le chef de l'état en appelant à "trouver une solution à un mal, qui s'appelle la haine des Juifs".Ce sont les mots de Joël Mergui, le président du Consistoire israélite de France.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.