La fillette de 4 ans restée immobile plusieurs heures sous le corps de ses parents tués en Haute-Savoie était sans doute en état de sidération. Les précisions de Thierry Baubet, pédopsychiatre à l’hôpital Avicennes de Bobigny.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.