Nicolas Sarkozy s'est exprimé hier. Pour lui, la mort de trois enfants et d'un adulte, abattus hier matin dans une école juive, constitue un événement d'une "extrême gravité". Le plan vigipirate écarlate est activé en Midi-Pyrénées.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.