Sami Fehri, le producteur des "Guignols" tunisiens a dénoncé l'attitude du gouvernement islamiste issu des urnes. Il risque la prison après avoir été accusé officiellement d'avoir fait des affaires avec la belle-famille de l'ancien président Ben Ali. Thibaut Cavaillès.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.