En Tunisie, les femmes manifesteront ce soir dans la capitale contre a un projet d'article pour la nouvelle constitution, qui réduit la femme tunisienne au statut de "complément" de l'homme. Khadija Cherif, la présidente de l'association des femmes démocrates en Tunisie, est interrogée par Mireille Lemaresquier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.