"Aucune raison de douter des engagements des islamistes en faveur d'un État Civil et démocratique" : c'est la réaction de Beji Caid Essebi après l'annonce officielle de la victoire du parti islamique modéré Ennahda qui obtient 90 sièges sur 217.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.