C’est l’idée d'une institutrice de la banlieue de Lille. Grâce au réseau social, ses élèves de CE1 sont connectés avec une quarantaine d’autres classes de primaire un peu partout dans le mondeAntoine Giniaux

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.