Les pays de l'Union européenne ont décidé hier d'imposer un embargo pétrolier graduel sans précédent contre l'Iran. Ces "sanctions sans précédent" vont "paralyser peu à peu l'activité économique de l'Iran" a jugé Alain Juppé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.