horlivka avec les séparatistes
horlivka avec les séparatistes © Radio France

Pas question de renoncer à Debaltseve. La petite ville à mi-chemin entre les fiefs séparatistes de Donetsk et Louhansk, est un carrefour ferroviaire essentiel pour le transport du charbon du Donbass vers la Russie. Pour en prendre le contrôle, les pro-russes ont lancé un nouvel assaut: ils sont entrés dans la ville qu'ils encerclaient depuis des jours. Les combats se déroulent à présent dans les rues de Debaltseve.

L'assaut a été déclenché alors que l'accord de Minsk prévoit un retrait des armes lourdes ce mardi, dans les deux camps, pour mettre en place une zone tamoon démilitarisée. Pour les séparatistes, hors de question de désarmer avant d"avoir planté leur drapeau sur la gare de triage de Debaltseve.

Debaltseve au cœur des dernières négociations

Lundi soir, la diplomatie téléphonique a redoublé : le président ukrainien Petro Porochenko s’est entretenu avec l’américain John Kerry. « Les Etats-Unis expriment leurs inquiétudes les plus graves quant à la détérioration de la situation à Debaltseve, faisait savoir le département d’Etat, avant d’exhorter « la Russie et les séparatistes à cesser immédiatement les attaques ».

Mais la principale avancée, toujours au téléphone, c’est l’allemande Angela Merkel qui l’a obtenue : Pétro Porochenko et Vladimir Poutine sont tombés d’accord sur des mesures concrêtes pour permettre à des observateurs de l’OSCE d’aller sur place, à Debaltseve, surveiller l’application du cessez-le-feu. Lundi, ces observateurs internationaux n’avaient pu rejoindre la ville à cause des combats à l’arme lourde qui s’y poursuivaient. Selon l’accord de Minsk, les deux camps doivent retirer leur artillerie de la zone à partir de ce mardi, pour permettre la mise en place d’une zone-tampon démilitarisée.

VIDEO / Les envoyés spéciaux de France Inter, Cécilia Arbona et Benjamin Chauvin, ont suivi des combattants séparatistes à Gorlovka (Horlivka), à portée de roquette de Debaltseve :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.